Visite médicale d’embauche - Visite de reprise - Inaptitude

Visite d’embauche

 

La visite médicale d’embauche est à l’initiative de l’employeur, elle concerne tous les salariés quelle que soient la durée et le type de contrat de travail, l’examen doit avoir lieu au plus tard avant l’expiration de la période d’essai.

Examen avant toute embauche, les salariés soumis à une visite médicale renforcée (SMR)

 

Liste des salariés bénéficiant d’une SMR avant l’embauche

 

-         Les salariés présentant les caractéristiques suivantes :

  • les travailleurs âgés de moins de 18 ans,
  • les femmes enceintes,
  • les travailleurs handicapés,
  • le travail de nuit

-         Les salariés exposés :

  • à l’amiante,
  • aux rayonnements ionisants,
  • au plomb (Article R 4412-60 du code du travail),
  • au risque hyperbare,
  • au bruit (Article R 4434-7),
  • aux vibrations (Article R 4443-2),
  • aux agents biologiques des groupes 3 & 4,
  • aux agents cancérogènes, mutagènes ou toxiques de catégorie 1 & 2.

 

Facultatif

 

Elle n’est pas nécessaire dans la mesure où les trois conditions sont réunies

-         Le futur poste est identique et la même exposition aux risques professionnels.

-         Le médecin du travail a la fiche d’aptitude précédente.

-         Aucune inaptitude n’a été reconnue dans les 24 mois chez le même employeur ou 12 mois si le salarié change d’entreprise.

A la demande du salarié, du médecin du travail l’examen aura lieu.

 

Multi employeur

 

Dans le cas de pluralité d’employeur, un seul examen sera nécessaire.

 

Stagiaire

 

Les stagiaires ne passent pas de visites médicales, sauf s’ils doivent occuper un poste à risque

 

Visite périodique

 

Les salariés bénéficient d’un examen médical périodique tous les 24 mois, afin que le médecin du travail s’assure de l’aptitude du salarié au poste de travail et en informe des conséquences médicales suite aux risques auxquels il est exposé.

 

Les salariés exposés à une situation particulière ou à des risques professionnels bénéficient d’une visite médicale renforcée tous les 12 mois tels que :

-         Les jeunes moins de 18 ans

-         Les femmes enceintes

-         Les salariés handicapés

-         Les salariés en situation particulière

 

Les salariés qui travaillent la nuit bénéficient d’une visite périodique tous les six mois.

 

La visite de pré reprise

 

La visite de pré reprise est réservée aux salariés en arrêt de travail d’une durée de plus de 3 mois, elle est à l’initiative du salarié, du médecin traitant ou du médecin du travail, elle ne dispense pas la visite de reprise.

 

La visite de reprise

 

L’absence du salarié pour maladie professionnelle, congé de maternité nécessite d’une visite médicale à la reprise du salarié,

 

L’absence du salarié pour maladie, accident non professionnel ou accident du travail nécessite une visite reprise après . . . . Lire la suite

 

Avertir le médecin du travail

 

Le médecin du travail doit être informé de tous les accidents du travail qui ont donné lieu à un arrêt d' au moins de 30 jours.

 

Inaptitude au poste

 

Le salarié déclaré inapte à son poste de travail par le médecin du travail, l’employeur doit procéder soit au reclassement du salarié selon les indications préconisées soit au licenciement pour inaptitude.

Administré par des médecins, ils ont une grande connaissance du monde du travail, et proposent de l'information de qualité, constamment remise à jour dans le domaine de la santé au travail. . . Suite